Sécurité

Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs

LE DICRIM

(Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs)

 

Objectif de l’information préventive sur les risques majeurs

 

Si la protection des populations compte parmi les principales missions des pouvoirs publics, la sécurité est l’affaire de tous. La prévention des risques naturels, technologiques et miniers passe donc par le développement d’une véritable culture du risqueau sein de la population.

 

  1. Qu’est-ce qu’un risque majeur ?

Un risque est un évènement potentiellement dangereux. Il s’applique à une zone ou à des enjeux humains, économiques ou environnementaux. Le risque majeur présente une faible probabilité d’occurrence mais une forte gravité en raison des enjeux touchés.

 

  1. À quels risques majeurs sommes-nous exposÉs ?
  • Le risque inondation

Une inondation est une submersion plus ou moins rapide d'une zone, avec des hauteurs d'eau variables ; elle est due à une augmentation du débit d'un cours d'eau provoquée par des pluies importantes et durables. Les crues historiques par débordement de cours d’eau suite à des pluies importantes de l’Erdre : 1910, 1936, 1993, 1996, 2001.

  • Rupture de barrage

Le barrage est un ouvrage artificiel, retenant l’eau du réservoir de Vioreau., Il alimente en eau le canal de Nantes à Brest par la rigole alimentaire. Le phénomène de rupture de barrage correspond à une destruction partielle ou totale d’un barrage.

 Les causes de rupture peuvent être diverses :  techniques  : défaut de fonctionnement des vannes permettant l’évacuation des eaux, vices de conception, de construction ou de matériaux, vieillissement des installations naturelles, séismes,crues  exceptionnelles,  glissement de terrain ; humaines : insuffisance des études préalables et du contrôle d’exécution, erreurs d’exploitation, de surveillance et d’entretien, malveillance.

Ainsi, la rupture peut être progressive ou brutale. Une rupture de barrage entraîne la formation d’une onde de submersion se traduisant par une élévation brutale du niveau de l’eau à l’aval.

 

  1. LES RISQUES MÉTÉOROLOGIQUES

 

Météo-France diffuse une carte de vigilance des situations qui peuvent être dangereuses dans les 24 heures à venir. Le département y est signalé en niveau vert, jaune, orange ou rouge. Dès le niveau orange, qui prévoit un phénomène dangereux de forte intensité, les acteurs publics s’organisent pour réagir : envisager la fermeture des parcs et jardins, le report de certaines manifestations ; préparer la mise en place de déviations si des arbres tombent, sabler et saler les routes en hiver… Jouez la prudence, informez-vous !

 

  1. LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES

 

 Un accident peut arriver n’importe où et produire des conséquences semblables à celles d’un accident industriel.

 

  1. LES FEUX DE FORÊT

 

Plusieurs  massifs forestiers sont présents sur la commune de Joué-sur-Erdre.

Appel des pompiers au 18 (112 par téléphone portable).

 

Au cours de l’année 2021 la municipalité va rédiger le P.C.S. (plan communal de sauvegarde) :

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un instrument de planification et d’organisation communale qui a pour objet d’anticiper les situations dangereuses afin d’assurer la protection et la mise en sécurité de la population.
Le PCS permet de préparer les acteurs impliqués dans la crise pour diminuer au maximum les incertitudes et actions improvisées.