Histoire

Origine du nom

  • 1er origine (peu probable) : Jupiter (en latin Jovis, ablatif Jove, d’où le nom de Jovéen et Jovéenne).
  • 2ème origine :

    Jovéens, Joéens ou Jouéens ? Nous, habitants de Joué appelés les Jovéens, devrions plutôt nous appeler les  « Jouéens ». Comme le précise  Benoît de Cornulier-Lucinière, (linguiste français, professeur émérite de l'Université de Nantes) : dans le français ancien le « V » remplaçait souvent un « U » par exemple «Louis» pouvait s’écrire LOVIS”.

    Cette précision nous invite à rechercher les origines de Joué. En France et en Belgique il existe cinquante neufs (59) noms de lieux actuels (dont 8 Joué et 10 Jouy) qui portent des noms semblables. L’évolution de la langue latine montre que parfois le « J » a remplacé le « G » dans de nombreux mots. Les chercheurs expliquent que l’origine du nom « Joué » vient du mot de langue romane « gaudiacum ». Gaudiacum est devenu Joudiacum,  Joudiacu puis Joié , Joy ou Joyé ou les Johi, Joséo et Joé aux 11e/13e siècles. Puis à terme le JOUÉ d’aujourd’hui.

    Que signifie alors le nom de Joué ? Il dérive du nom commun : gaudium (joie). Gaudiacum désigne des maisons de plaisance, des villas riantes, des propriétés rurales. Le verbe « gaudir » en vieux français signifie « manifester sa joie ».

    En conclusion on peut dire que Joué est un lieu agréable, riant, où on vit bien, où l’on manifeste sa joie… et pour « sur-Erdre » : le 3 septembre 1846 le conseil municipal adopte le déterminant complémentaire   sur-Erdre ” qui sera officialisé 6 mois plus tard le 30 mai 1847.

    (Texte écrit avec la participation de Philippe Taurisson, historien local)

     

  • Signification symbolique du blason

“D’or à la bande d’azur” (La bande ondée figure la rivière Erdre passant au milieu des champs de blé, symbole de la prospérité)  

Signification du logo

(adopté au CM du 2 mai 2011) signification des couleurs et des formes :

  • Le triangle vert : la forêt et la campagne jovéenne & forme d’une voile de véliplanchiste ou autre voilier
  • Le ruban bleu : l’Erdre et le Lac de Vioreau
  • Le rond ambré : une commune rassemblée avec une idée d’unité, cercle de familles, d’amis, esprit associatif, invitation à se rejoindre avec la couleur du logo de la COMPA, et jaune ambré signifie la terre cultivée et parfumée
  • Le petit trait beige : signature, image de la route RD 178 ou des sentiers de randonnées aux abords du lac et de la forêt

Superficie

5 453 ha 19 a 61 ca (renseignements des services du cadastre _Cambronne Nantes au 6-10-2003)

Topographie

Latitude 47° 30’ - Longitude 1° 25’

Situation administrative

  • Conseil municipal : 19 élus (Maire Jean-Pierre Belleil depuis 2008)
  • Canton : Nort-sur-Erdre : Jean-Luc BESNIER et Anne-Marie CORDIER (Conseillers départementaux)
  • Communauté de communes du Pays d’Ancenis : COMPA président Jean-Michel TOBIE ( 20 communes du Pays d’Ancenis)
  • Maison de l'État (ex Sous-Préfecture)  : Ancenis
  • Préfecture : Nantes

Atouts touristiques et loisirs

  • L’Erdre : franchie par 2 ponts, l’un en fer, rénové en 1880, l’autre en pierre construit en 1858, le lavoir de 1862
  • Lac de Vioreau : réservoir de 182 ha créé de 1833 à 1836, paradis des pêcheurs, plage et sports nautiques, le Barrage de 131,60m.
  • Randonnées pédestres et VTT : Autour du lac, sentiers balisés (circuit du petit Vioreau 7,5 km et circuit du grand Vioreau 8 km). (Fiches circuits en mairie).
  • Les Arcades du Gué de la Roche, sur la Rigole alimentaire du Canal de Nantes à Brest (21, 300 km)
  • Les 2 églises : St Léger au bourg (1883) & Notre Dame des Langueurs (1897) en remplacement d’une chapelle érigée en 1637
  • La mairie et son parc : ancien presbytère construit en 1784, agencé en mairie en 1987
  • Les salles : L’Auvinière (400 places), salle Langueuroise (110 places) et autres salles de réunions pour associations,
  • La Résidence "Les Glycines" : 12 logements dédiés aux séniors, des bureaux pour professionnels et deux salles associatives "Les Cyprès" et "Les Abricotiers". (novembre 2020)
  • Le Complexe Sportif de la Vallée de l’Erdre : 2 salles construites en 2009, 2 terrains de foot (pelouse de 1994 et stabilisé), plateau sportif pour basket et tennis (1991, réfection en 2014)
  • 2 châteaux privés mais visibles de la voie publique : Chauvelière et La Lucinière et son allée classée (1km de chênes tricentenaires).
  • Villages et hameaux de caractère : Notre Dame des Langueurs avec son église et son four associatif construit en 2010-2011 à l’ancienne, la Demenure au bord du Lac de Vioreau La forêt propriété du département près de la plage nord de Vioreau

Vie associative

38 associations sans compter les associations intercommunales : sportives, culturelles, manuelles, amicales

Services à la jeunesse

  • Écoles : Ecole publique Jolivot et école privée Saint Louis de Gonzague, collège et lycée vers Nort sur Erdre
  • Accueil périscolaire et de loisirs, crèche pour les touts-petits.
  • Foyer   des  jeunes à L’Escapade
  • Bibliothèque

Vie économique

  • Services : Pompiers, notaires, restaurant, chambres d’hôtes, gîtes, garage, coiffures, transports, auto école, entretien environnemental, maison de retraite, …
  • Santé : Médecin, dentistes, pharmacie, orthophonistes, ostéopathe, kinésithérapeutes, infirmiers, consultation sage femme, hypnotiseur ....
  • Artisanat : bâtiment (bois, pierre, électricité, chauffage, carrelage, géothermie), architecte...
  • Commerces : Boulangerie, épicerie, presse, tabac, bar, fleuriste, brasserie …
  • Agriculture et élevages : 19 structures et marché de producteurs (samedi matin)...

Population légale

2 547 habitants au 1er décembre 2020 (59 naissances en 2012) INSEE (Chiffres clés)